Maladie d'Addison – L’étiologie, la physiopathologie, les symptômes, les signes, les diagnostics et les pronostics à partir des Manuels MSD, version pour professionnels de la santé. La maladie d’Addison est une condition où les glandes surrénales ne produisent pas assez d’hormones. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez. Lorsque les glandes surrénales ne fonctionnent pas correctement, elles ne produisent pas d’hormones surrénaliennes en quantité suffisante. Reproduction et droit d'auteur © 1998-2020 Oxygem - Charte de confidentialité - Préférences cookies, Vrai/Faux sur les manières de se protéger, Les précautions à prendre pendant les sorties. Le diagnostic est établi sur des analyses sanguines et la présence de certains symptômes caractéristiques. D'autres virus et infections bactériennes peuvent être en cause, telles que Neisseria meningitidis (qui provoque la méningite) et le virus VIH. Les taux de cortisol sont faibles et ceux de corticotropine sont à l’inverse élevés. Les examens sanguins peuvent indiquer de faibles taux de sodium et des taux élevés de potassium et, généralement, montrent un mauvais fonctionnement des reins. Léthargie 3. Une affection semblable appelée insuffisance surrénalienne secondaire se produit lorsque la glande hypophyse ne produit pas suffisamment de corticotrophine (ACTH), une hormone qui stimule les glandes surrénales pour qu'elles produisent du cortisol et de l'aldostérone. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'actualité Santé sur le Net. Le fait que la maladie touche parfois plusieurs membres d’une même famille laisser penser que la maladie se déclare en raison de facteurs environnementaux (tels qu’une agression virale) chez des individus ayant une prédisposition génétique. Et parce que chaque pathologie est spécifique, nous mettons également à votre disposition un réseau de sites spécialisés pour accompagner les patients atteints de maladies chroniques. Les symptômes de la maladie d'Addison s'installent progressivement, avec au début : Des troubles digestifs : anorexie (perte de l'appétit) avant et pendant les crises d'insuffisance de sécrétion d'hormones surrénaliennes, douleurs abdominales et vomissements. La gestation pour autrui, qu'est-ce que c'est meme ? Les glandes surrénales stimulent également la production de petites quantités de testostérone et d’ œstrogènes, ainsi que d’autres hormones sexuelles similaires (androgènes, comme la déhydroépiandrostérone [DHEA]), dont les taux sont également réduits en cas d’insuffisance corticosurrénale. Il est obtenu par le dosage dans le sang de la quantité de cortisone et d'aldostérone une heure après avoir eu une injection de corticotrophine (hormone qui provient de l'hypophyse - glande située au-dessous du cerveau - et qui doit normalement ordonner aux glandes surrénales de sécréter des corticostéroïdes et de l'aldostérone). La maladie d'Addison se produit lorsque l'organisme ne peut produire suffisamment d'hormones cortisol ou aldostérone. Des douleurs lombaires et … Dans la maladie d’Addison, les symptômes apparaissent de manière insidieuse. La maladie d’Addison désigne toute insuffisance surrénale primaire chronique, par opposition à l'insuffisance surrénale secondaire qui trouve son origine dans un déficit de l'hormone ACTH produite par l'hypophyse et entraîne à son tour un déficit de cortisol. Étant donné que les symptômes peuvent démarrer lentement et de façon subtile, et du fait qu’aucun examen biologique unique ne peut donner de résultats définitifs aux stades précoces de la maladie, les médecins suspectent rarement une maladie d’Addison dès sa survenue.