Lire la suite, Dans le chapitre « Hors le droit des gens » Francisco de Vitoria (Burgos ou Vitoria, 1483-1486 - Salamanque, le 12 août 1546) était un théologien espagnol. Vitoria étudie également les sources et les limites de l'autorité civile et du pouvoir ecclésiastique : il rejette certaines théories médiévales selon lesquelles l'empereur ou le pape auraient été fondés à exercer une suprématie universelle. Il est licite de faire la guerre, mais elle ne peut être déclenchée que pour répondre de manière proportionnée à une atteinte. Ce qui lui donnait un point de vue particulier sur la question des Indiens du Nouveau Monde. VITORIA FRANCISCO DE (1492 env.-1546) Dominicain espagnol qui, après de profondes études à Burgos et à Paris, enseigne à Paris d'abord, puis, à partir de 1526, à la « chaire de prime » de Salamanque, une des plus illustres d'Europe. Entré dans l' ordre dominicain en 1504, il exerce une grande influence sur la vie intellectuelle de son époque. consulté le 26 novembre 2020. FRANCISCO DE VITORIA Y LA SOBERANÍA DEL ESTADO Vitoria y el Estado a modo de introducción.D esde un comienzo debemos señalar que el vocablo “Estado”, acuñado por Maquiavelo en su obra “El Príncipe”, no lo encontraremos en la obra de Francisco de Vitoria… Il n’a donc pas non plus de pouvoir temporel sur eux."[2]. Il n'est plus, depuis belle lurette, l'archaïque jus gentium des Romains, mais le moderne jus inter gentes de Francisco de Vitoria qui, dans un premier mouvement, demande des comptes à la couronne de Castille pour ses agissements illicites dans le Nouveau Monde ; puis, en corollaire […] Francisco de Vitoria (Burgos, 1483 o 1486 ​-Salamanca, 12 de agosto de 1546) fue un fraile dominico español, escritor y catedrático de la Universidad de Salamanca, quien destacó por sus ideas y contribuciones al derecho internacional y la economía moral basados en el pensamiento humanista del realismo aristotélico-tomista. Fue un religioso que perteneció a la orden de los dominicos, que a lo largo de su trayectoria se desarrolló como profesor en una institución de Salamanca y también como escritor. Biografía de Francisco de Vitoria, nació en 1483 en Burgos, Castilla y falleció el 12 de agosto de 1546 en Salamanca, España. Dominicain espagnol qui, après de profondes études à Burgos et à Paris, enseigne à Paris d'abord, puis, à partir de 1526, à la « chaire de prime » de Salamanque, une des plus illustres d'Europe. Francisco de Vitoria était lui-même dominicain, et une des voix les plus autorisées de la monarchie catholique concernant les questions théologiques. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il est réputé pour sa clarté et ses dons d'exposition et il ne néglige pas le contexte politique dans lequel il vit : il soutient les efforts de Las Casas pour une politique coloniale inspirée des principes chrétiens, particulièrement pour la défense des Indiens. La Somme théologique de saint Thomas d'Aquin est pour lui l'ouvrage de référence de la théologie, et il s'efforce d'en généraliser l'usage aux dépens des Sentences de Pierre Lombard, qui étaient alors plus couramment étudiées. Francisco de Vitoria, (born probably 1486, Vitoria, Álava, Castile—died August 12, 1546), Spanish theologian best remembered for his defense of the rights of the Indians of the New World against Spanish colonists and for his ideas of the limitations of justifiable warfare.. Vitoria est le premier théoricien moderne du « droit des gens », qu'il tient pour issu du droit naturel ; niant au pape tout droit dans le domaine temporel des princes, il réfère la juridiction à la « république humaine », qui garantit le respect du droit ; son influence a profondément marqué les théories juridiques du xviie siècle. Ainsi, il n'est pas licite de faire la guerre en raison de divergences religieuses, ou pour annexer un territoire. Dès 1516, Francisco de Vitoria enseigne à La Sorbonne, et reçoit finalement son doctorat en théologie en 1522. Varios españoles contemporáneos Le 30, un juge militaire du Tribunal suprême de Madrid, Francisco Querol Lombardero, son garde du corps et son chauffeur sont tués dans un attentat à […] Lire la suite. La dernière modification de cette page a été faite le 20 octobre 2020 à 10:43. Lire la suite, la prison de Nanclares-de-Oca, près de Vitoria, au Pays basque, Maximo Casado Carrera, est tué dans l'explosion de sa voiture qui était piégée. Il affirme que les Indiens ne sont pas des êtres inférieurs, mais possèdent les mêmes droits que tout être humain, et sont les légitimes propriétaires de leurs terres et de leurs biens.  : […] L'année suivante, de retour en Espagne, il enseigne cette discipline à Valladolid, avant d'obtenir la chaire de théologie de l'université de Salamanque trois ans plus tard. Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Francisco_de_Vitoria&oldid=175743034, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Page pointant vers des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Page pointant vers des bases relatives à la religion, Portail:Religions et croyances/Articles liés, Portail:Biographie/Articles liés/Religions et croyances, Portail:Biographie/Articles liés/Culture et arts, Portail:Biographie/Articles liés/Sciences, Date de naissance non renseignée (XVe siècle), licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Dans son De Indis, Vitoria exprime son point de vue sur les nombreux excès commis par les conquistadors espagnols en Amérique. Ce qui implique que les négociants ne peuvent être réprouvés sur le plan moral, mais qu'au contraire ils servent le bien-être général. Francisco de Vitoria (Burgos ou Vitoria, 1483 - 1486 - Salamanque, le 12 août 1546) était un théologien espagnol. 9-30 octobre 2000, https://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-de-vitoria/, dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo. He is the founder of the tradition in philosophy known as the School of Salamanca, noted especially for his contributions to the theory of just war and international law. Early life and education Entré dans l'ordre dominicain en 1504, il exerce une grande influence sur la vie intellectuelle de son époque. Asociación de Jueces y Magistrados Francisco de Vitoria. En raison du prestige considérable de Salamanque en Espagne et en Europe au XVIe siècle, il contribue de ce fait à l'adoption du thomisme par une grande partie des théologiens catholiques européens. Avec Bartolomé de Las Casas, il exerce son influence auprès de Charles Quint lors de l'adoption des Nouvelles Lois sur les Indes, qui placent les Indiens sous la protection de la Couronne. Poursuite des attentats de l'E.T.A. © 2020 Encyclopædia Universalis France.Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés. Biblioteca del Área jurídico social de la Universidad de Salamanca La Salle du Conseil du Palais des Nations de l'ONU à Genève porte son nom. Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix ! L'affrontement commence avec les grandes découvertes et les premières occupations territoriales, et oppose alors des théologiens. Ingresa en la Orden de Predicadores y se forma universitariamente en el colegio de Santiago, adherido a la Univer- sidad de París y fundado en 1271 por el español Santo Domingo de Guzmán, fundador, a su vez, de la referida Orden. Francisco de Vitoria, (born probably 1486, Vitoria, Álava, Castile—died August 12, 1546), Spanish theologian best remembered for his defense of the rights of the Indians of the New World against Spanish colonists and for his ideas of the limitations of justifiable warfare. le pape n’a de pouvoir temporel qu’en vue du spirituel. Más del 30% de alumnos becados Llámanos 913 51 03 03. . La doctrine catholique de son temps considérait le désir d'enrichissement des négociants comme un péché, et ceux-ci s'adressaient à lui pour résoudre leurs scrupules de conscience, ce qui l'entraîna à s'intéresser aux questions économiques.